oca cuisine

Oca c’que c’est? Découvre l’Oca du Pérou

Aloha,

petite découverte dans le rayon légume de mon magasin bio (bio&sens à Juvignac):

                                    L’Oca du Pérou

Impossible de passer à côté, déjà esthétiquement je trouve les couleurs magnifiques, la forme drôle et le nom des plus intrigant.

Alors L’Oca quésako?

Selon Wikipedia:

L’Oca du Pérou est une plante herbacée du genre des Oxalis de la famille des Oxalidacées
Originaire des plateaux andins elle est cultivée pour son tubercule comestible.

Tu n’as pas compris? Moi non plus…

je t’explique:

– C’est une plante herbacée:  de la nature de l’herbe .
– de la famille des Oxalidacées: ce sont des plantes herbacées pérennes, rhizomateuses ou tubéreuses, en gros c’est un tubercule.
– des plateaux andins : dans la Cordillère des Andes
– cultivée pour son tubercule comestible : tige souterraine verticale, organe de réserve qui assure la survie des plantes pendant la saison d’hiver ou en période de sécheresse.

C’est une plante vivace à tiges succulentes, rampantes puis redressées, à feuilles charnues trifoliolées, en forme de trèfle donc en forme de cœur, d’un vert brillant dont les fleurs, petites, sont jaune d’or.

trefle, coeur


La floraison est estivale et elle est sporadique sous nos climats tempérés jusqu’en novembre, la plante n’étant que partiellement fleurie.

 

Ce qui m’intéresse :

Cette plante produit de petits tubercules de la taille d’un œuf de pigeon, sphériques ou ovoïdes, bosselés, de couleur jaune ocre, tirant sur le rose et le rouge chez certaines variétés.

Il se récolte en octobre et novembre, il est donc de saison.

Le goût :

Cru, l’Oca du Pérou est acidulé et offre des parfums d’enfance, à la fois un petit goût de châtaigne fraîche et de pomme cueillie sur l’arbre. Très agréable, mais en petite quantité.
Parfait pour donner de belles couleur à une salade ou en déco pour les crudivores.

Cuit, l’Oca du Pérou va un peu perdre ses couleurs vives mais il reste tout de même très appétissant. L’Oca poêlé en petits cubes (il cuit très vite), avec des dés de pommes de terre, composera un ensemble original et agréable.

Ce que j’en fais :

C’est caramélisé que je décide de le préparer ! On est gourmande ou on l’ai pas ! Je vous poste prochainement la recette en vidéo.

L’info de plus : Les Péruviens les laissent parfois se dessécher totalement, exactement comme nous avec les pruneaux. Ils les appellent alors Caui.

Sur ce, bon appétit.

Facebook
Facebook
Instagram
Follow by Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.